De nombreux transfrontaliers français continuent à travailler dans le Bade-Wurtemberg malgré les difficultés liées à l'épidémie. Ainsi, il y des fois de longues attentes aux postes de frontières.

Actuellement, il est interdit aux transfrontaliers de s'arrêter pendant leur trajet pour faire des courses.

Monsieur Jonas Nicolas Weber, député du parlement du Land de Bade-Wurtemberg, est très inquiet quant à la situation actuelle, qui risque selon lui de se dégrader encore. 

Le député a pour cette raison adressé une lettre à Monsieur Winfried Kretschmann, Premier Ministre du Bade-Wurtemberg, pour demander plus de droits pour les transfrontaliers si importants pour la région.

Vous trouverez la lettre intégrale ici:

Lettre

 

Connexion

Rechercher

Newsletter